Une page se tourne

Ce qui suit est ma version « romancée » des événements qui se sont déroulés dernièrement au sein de Brave Collective et Beyond Frontier. Toutes ressemblances avec des personnages ou alliances existantes ne seraient absolument pas fortuites.

Ryanis avait la tête des mauvais jours. Elle activa son com-link.
– Vous êtes bien sur le répondeur de Nove Parker. Je suis indisponible pour le moment mais…
– Merde Nove, décroche, je sais que tu es là.
La voix rauque de la CEO de Beyond Frontier lui répondit enfin.
– Ah, Ryanis. Comment tu vas ? dit Nove, d’un ton légèrement désabusé.
– Nove, on a un problème. Un gros.
– Quoi encore ?
– Pas ici. Pas sur le com-link. Je dois te voir. Rapidement. Dans un endroit sécurisé. La Baraque fera très bien l’affaire. Je t’attends.

La Baraque était le nom de code d’une des nombreuses planques sécurisées mises en place par Ryanis. Dans le cas présent, il s’agit d’un Mobile depot ancré très loin vers les confins du système. La procédure pour s’y rendre exigeait l’utilisation d’un vaisseau Cover-ops.
« Où est-ce que cette timbrée a encore fourré son nez ?» pensa Nove. Ryanis, c’était un peu l’oiseau de mauvais augure, pourvoyeur d’emmerdes. Elle avait le chic pour pousser Nove toujours plus prêt de la crise cardiaque. Résignée, elle enfila sa combi de vol et fonça vers les docks.

Trente minutes plus tard, son Manticore s’arrima au Mobile depot. Elle distingua l’ombre du Buzzard de Ryanis, non loin. Elle s’éjecta puis saisit le code du sas. Elle pénétra à l’intérieur. L’écoutille se referma et le sas étroit pressurisa. Ryanis l’attendait dans la pièce suivante.

– Alors, qu’est-ce qu’il se passe cette fois ?
Ryanis s’assit derrière un bureau, après avoir branché tout un tas de scanner et d’appareils de brouillage.
– Je suis en contact avec un certain Ed Kane depuis plusieurs mois. Tu sais qui c’est ?
– Évidement, répondit Nove. L’ex-flic qui dirige la sécurité dans l’alliance.
– Je bosse étroitement avec lui depuis Querious. Échange de bons procédés, tu vois le truc. Il enquête depuis des mois et m’a révélé ses conclusions avant que je t’appelle tout à l’heure. J’ajouterai que j’ai moi aussi mené l’enquête de mon côté, et mes informations corroborent les siennes.
– Et ? dit Nove, un brin exaspérée. Vide ton sac, s’il te plait, je sens déjà ma tension artérielle monter en flèche.
– Nove, lança Ryanis d’un ton grave. L’alliance est infiltrée. Les départements militaire, diplomatique, renseignement sont compromis. Te connaissant et vu les événements récents, j’imagine que ça ne te surprend pas.
– Pas vraiment, non. Et puis, moi aussi j’ai mes sources, rétorqua Nove, mystérieuse. Tu as des preuves ? Des noms ?

Ryanis tenait un cristal de données entre le pouce et l’index.
– Tout est là. Nos « amis » sont sous l’influence de plusieurs agents. Tout semble indiquer qu’ils agissent pour le compte de la coalition du sud, souhaitant voir Brave quitter le nord et nos alliés. La réalité est un peu plus complexe, comme toujours. En fait, ces agents sont au service d’un groupe appelé « l’Organisation ». Ce groupe est très opaque, probablement très puissant et semble disposé d’une technologie avancée. Et sans rapport avec des trucs Jove ou Sansha.

Ryanis marqua une courte pause, le temps pour Nove de digérer les infos.
– D’après Kane, nous, c’est-à-dire la corpo, serions en grand danger si nous foutions les pieds dans Catch. Il n’a pas voulu, ou plus certainement pas pu m’en dire plus là-dessus, mais c’est en rapport avec les tentatives de dénigrement dont nous sommes la cible. Entre autre chose.

Nove grimaça. Ce que venait de lui révéler Ryanis ne l’étonnait guère. Son propre groupe nourrissait des soupçons quant à l’existence de cette « Organisation » depuis un moment. Elle reprit enfin la parole.
– Merci Ryanis. Comme toujours, tes informations sont capitales. C’est triste à dire, mais j’ai peur que nos jours au sein de Brave Collective soient comptés. Je vais convoquer le conseil de toute urgence et mettre à jour le plan OCC (On Change de Crémerie), pour le cas où.

Le lendemain, Cagali convoqua l’état-major de l’alliance pour annoncer que Brave Collective quittait Cloud Ring pour se joindre à la coalition Circle of Test dans le sud. C’était d’autant plus étonnant que Cagali était connu pour détester Test. Nove avait clairement exprimé son opposition. Et que Beyond Frontier ne bougerait pas. La réunion avait alors tourné au vinaigre. Les partisans du mouvement l’avait prise à partie, et Cagali avait dû intervenir pour calmer les débats.
De toute façon, il en fallait plus pour impressionner Nove. Ça confirmait aussi les révélations de Ryanis et de Kane sur le leadership de l’alliance. Elle n’avait plus le choix. Le conseil s’était mis en ordre de bataille et le plan OCC était sur les rails.

Hekto somnolait à moitié à bord du Procurer. Le minage était loin d’être une passion, mais il s’était lancé dans la production (à petite échelle) de Blackbird. C’était un marché de niche, avec peu de demande, mais aussi peu de concurrence. C’était aussi un bon moyen de meubler les heures creuses, plutôt que de trainer à l’undock de la citadelle où au Titty Twister. Son com-link vibra, interrompant le léger bourdonnement des lasers de minage.

« Importance capitale. A lire impérativement ! ». Par expérience, il savait que ce genre de titre annonçait toujours des complications, et des frais imprévus.
– Affichage du message, dit-il, résigné. Il commença à lire attentivement. Sa torpeur s’effaça totalement.

Le message disait en gros que Brave Collective quittait Cloud Ring pour s’installer dans Catch et ainsi rejoindre la coalition de Test Alliance Please Ignore / Circle-Of-Two. Et que BE-FR restait dans Cloud Ring. A la réflexion, il n’était pas vraiment surpris. Ni par la première partie du message, ni par la seconde. Personnellement, il avait une dent contre Test depuis l’époque de Fountain et aucune envie de voler avec cette racaille. Lors de conversations où sur les coms pendant des opérations de combat, il avait bien senti l’hostilité grandissante de quelques membres influents de BNI à l’égard de nos alliés de Pandemic Horde, et indirectement à l’égard de BE-FR. Une fois de plus (la 4e), l’alliance serait séparée de BE-FR. Le côté positif, c’était qu’il n’aurait pas à dépenser des millions d’ISK dans un nouveau déménagement, se dit Hekto.

La jauge indiqua que la soute était pleine de Bistot, et Hekto mit le cap vers l’Astrahus. Quelques minutes plus tard, la lourde barge s’arrima aux docks. Des cordons de 2 mètres de diamètre se fixèrent aux soutes du vaisseau et aspirèrent le précieux minerai vers le hangar de stockage personnel d’Hekto. L’opération terminée, il prit le chemin du Titty Twister. Les docks et les coursives étaient en pleine effervescence. Visiblement, beaucoup de monde étaient déjà dans les préparatifs pour le grand départ. La plupart semblaient même soulagés.

Il arriva enfin au bar. Il salua Bob et Saya qui étaient derrière le comptoir. Elle était juste de retour d’une de ses mystérieuses (et très certainement dangereuses) escapades habituelles. Il alla s’assoir en compagnie d’une bouteille de rhum vieux Gallente et de G’Kar.
– Joli béret, dit-il en rigolant.
– Merci. Il s’accorde très bien avec mon teint, répondit G’Kar. Alors, t’as vu les nouvelles ?
– Yep. Ça va encore grincer des dents chez BNI quand ça va se savoir.
Comme pour lui répondre, leurs com-links bipèrent en même temps. Le message s’afficha dans leurs champs de vision.

« Suite annonce capitale. Fermez tous vos grandes gueules. Pas de commentaires publics sur le message précédent. ».
– Ah, ok. Si on changeait de sujet, dit G’kar.
– Tu l’as trouvé où ton béret ? demanda Hekto.

Durant les jours qui suivirent, le système de 9-4RP2 se vida étonnement vite. Les convois et les cyno des Jump Freighter s’enchaînaient sans interruption. Il ne resta bientôt plus que des BE-FR au local. Les questions sur les coms de l’alliance commencèrent à fuser. Sans réponse, certains comprirent ce que ça signifiait. Pendant ce temps, BE-FR affronta The Initiative à plusieurs reprises, avec l’aide de PH, afin de détruire l’Astrahus ennemi qui faisait tâche dans le paysage.

Le QG du Sanctuaire, quelque part dans New Eden*.
Nove salua la femme assise derrière l’immense bureau.
– Mes respects, Harna Durado, dit Nove.
– Salutations, Nove Parker, répondit la femme. Elle se leva pour serrer Nove dans ses bras. Comment te portes-tu ?
– Bien, ma mère. Mais j’ai peur de vous apporter de sombres nouvelles, dit Nove, gravement. Notre ennemi a infiltré Brave Collective et cherche à nous atteindre. Elle lui raconta tout depuis l’appel de Ryanis et lui donna le cristal de données.

Harna consulta longuement les données du cristal. Elle reprit enfin la parole.
– Tout ceci est extrêmement fâcheux. Et explique bien des événements qui se sont déroulés ces derniers mois. J’ai été négligente en ne prévoyant pas que l’ennemi s’impliquerait plus directement. Nous avions bien identifié quelques humains corrompus, mais je pensais qu’ils agissaient sans liens entre eux. Cette Organisation est un grave danger pour nous tous. Vous avez rendu un grand service au Sanctuaire, ma fille, en nous apprenant son existence. Je vais mettre toute les ressources disponibles sur cette affaire. J’espère seulement qu’il n’est pas déjà trop tard.

– La Night Watch est à votre service, ma mère, répondit Nove.
– Non, pas cette fois, rétorqua Harna. Votre mission est de préserver votre groupe à tout prix. Votre survie est vitale dans la lutte qui s’annonce. A ce propos, qui avez-vous envisagez de rejoindre, maintenant que Brave est corrompu ?
– Plusieurs opportunités se sont présentées, mais une seule offre les garanties nécessaires.
– Pan Fam ? questionna Harna.
– Vous êtes très bien informée, ma mère, s’étonna Nove.
– Non, c’est juste dans la logique des choses, compte tenu de votre histoire commune et vos collaborations passées. J’ajouterai que j’approuve complétement votre choix. Même si elle n’est pas sans défaut, cette coalition combat nos ennemis, intentionnellement ou pas, je l’ignore encore. Avoir des représentants à l’intérieur ne peut que nous aider à le découvrir. Vous avez ma bénédiction ma fille.
– Dans ce cas, j’annoncerais notre ralliement à Pandemic Horde dès mon retour, ajouta Nove.
– Puisse la lumière guider vos pas dans la vallée des ombres de la mort, ma fille, dit Harna, citant une antique formule datant des débuts de l’humanité, qu’elle trouva appropriée pour la circonstance.
Nove s’inclina et pris congé.

Le Titty Twister, Fortizar de BE-FR, système 9-4RP2.
La bande des quatres (Gaia, G’Kar, Hekto et Saya) en était à la troisième tournée. Ils revenaient à peine d’une éprouvante mission pour le compte de Ryanis** et avaient vraiment besoin de faire baisser la pression. Comme d’habitude avec les plans de Ryanis, les choses avaient failli très mal tournées pour leurs matricules.
– Tu aurais vu ta tête Hekto, quand j’ai forcé le système pour enclencher le warp, dit Saya.
– J’avoue que sur le coup j’ai failli me faire dessus. Mais la vision des motherships drone qui nous fonçaient dessus m’a un peu aidé à accepter cette manœuvre suicidaire.
– Crois-moi, rigola Gaia, ma sœur n’est jamais à court de plan d’urgence terriblement dangereux.
– Hey, Bob, remet nous la même chose, s’il te plait cria G’Kar.

Soudain, le clip sur l’holo s’arrêta, pour laisser la place à l’image de Nove Parker. Le bandeau défilant sous son image mentionnait « State of The Corporation ». Elle avait la mine grave et fatiguée. Les sœurs échangèrent des regards de comploteuses. G’Kar et Hekto, surpris, fixèrent l’écran. Nove prit la parole. Son intervention dura plusieurs minutes, et se termina par cette phrase :
« L’esprit de Brave a changé et n’est plus aligné avec celui de BE-FR. Nous quittons donc l’alliance le cœur gros. Nous allons rejoindre Pandemic Horde en tant que corporation. 7o, Nove Parker. Out. »

* Le Sanctuaire, Harna Durado et la Night Watch.

** L’opération Goldfish.

 

Publicités

2 réflexions sur “ Une page se tourne ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s