Retour dans Cloud Ring

Je reprends enfin la plume (plutôt le clavier, pour être précis) après quelques mois d’interruption, dû à la fainéantise et à l’angoisse de la page blanche. Ça arrive. On commence à écrire, mais on trouve ça pas terrible. Où pire, y a carrément rien qui vous vient. Faut croire que l’écriture, c’est un peu comme le sexe. Parfois ça coule et ça glisse tout seul, et parfois ben, y a rien qui se passe. Bref, je vais pas vous faire un dessin.
C’est pourtant pas l’inspiration qui m’a manqué, puisqu’il s’est passé pas mal de choses durant ces trois derniers mois (le dernier article date de septembre). Je vais tenter de rattraper  le temps perdu et de vous résumer tout ça.

De septembre à mi-novembre, la Blue donut war :
Nous sommes restés deux mois et demi dans le sud, pour prendre part à cette guerre un peu bizarre. En effet, contrat oblige, notre alliance (Pandemic Horde) s’est retrouvé dans le même camp que Test (vous savez déjà le peu d’affection que j’ai pour cette alliance). Alors que les poids lourds de la Pan Fam (NCdot et PL) et GotG, nos alliés du nord, étaient du côté de TRI. Bien sûr, il n’était pas question que PH et NC./PL s’échangent des pralines sur le champs de bataille. Par contre, c’est pas l’envie qui nous a manqué d’ouvrir le feu sur nos « alliés » de circonstances. J’entends encore les FC nous prévenir, « don’t shoot at Test ! ». Heureusement, cette frustration était limitée au strat op. Le reste du temps, nous avions tout le loisir de nous entretuer avec Test, Brave, Scourge et quelques autres. Que du bonheur !

Fidelas Constans, parmi ceux que nous étions venu assister, finit par exploser. Dans le même temps, les choses commençaient à bouger à nouveau dans le nord. Reprise de Fountain par The Initiative, présence récurrente de goons dans Pure Blind et Cloud Ring. Il était donc temps pour nous de revenir à la maison.

De mi-novembre à fin décembre, on pose les barbelés :
Avec la vente des citadelles de The Culture à l’imperium, on se retrouve désormais avec une Keepstar hostile à cinq jumps de notre staging. D’ailleurs, The Culture, c’est, ou plutôt c’était (l’alliance est morte) une sacrée bande de baltringues. La Pan Fam était venu les aider sur plusieurs timers de citadelles. Résultat des courses, ils les vendent à l’ennemi.
L’importance stratégique d’une Keepstar est énorme, puisque cette citadelle est la seule qui permet aux supercapitaux (titans et super-carriers) de docker. Nous nous retrouvons donc au premier rang de la frontière Pan Fam/imperium. Pour faire une analogie avec le monde réel, ça correspondrait un peu à la frontière entre les deux Corée.
L’imperium ne déclare pas (encore) officiellement de campagne militaire contre Pandemic Horde, mais vient tester nos défenses et notre vitesse de réaction. Plusieurs engagements ont lieu dans le système clé de MJYW-3 autour de citadelles. Nos structures de souveraineté sont aussi régulièrement attaquées, mais l’adversaire est tenu en échec.

Fin novembre, le CEO de la corporation annonce un appel de fonds (sur la base de donation volontaire) pour aider à financer un nouveau projet. Vu l’objectif à atteindre, il ne peut s’agir que d’une chose (dans mon esprit), mais j’ai beaucoup de mal à y croire à cause du contexte plutôt « agité » dans Cloud Ring. En effet, les goons et The Initiative sont à nos portes et rodent souvent dans nos systèmes. Les jours passent, avec des affrontements quotidiens contre les troupes du despote de Delve (aka The Mittani).
Les goons, restent de bien piètres tacticiens, et leurs vaines tentatives d’entosis sur nos systèmes sont facilement contrées. Les pilotes d’INIT, par contre, sont bien plus compétents et nous donne du fil à retordre. Ce n’est pas une surprise, car nous les combattons depuis bientôt un an, quand nous avons pris la constellation de Prelle, alors que nous étions encore chez Brave.

Malgré ça, c’est en revenant d’un combat autour d’une citadelle dans MJYW-3, le matin du 11 décembre, que je tombe sur le cul en arrivant sur notre Fortizar (la citadelle qui nous servait de QG). A quelques milliers de kilomètres de moi, flotte nonchalamment une gigantesque Keepstar en cours d’anchoring. C’est là que je me dis « merde alors, ils sont fous (les directeurs de BE-FR), ils ont osé ! ». Car la Keepstar n’est pas à Pandemic Horde Inc. , mais bien à Beyond Frontier.

Elle est même baptisée « FREANCHSTAR », freanch étant la contraction de french et bean (le surnom des pilotes de Pandemic Horde). Je ne suis pas sûr à 100%, mais il me semble que c’est la première Keepstar déployée par une corpo francophone. Commence alors la longue et stressante attente pour le timer d’onlining final vingt-quatre heures  plus tard, durant lequel la citadelle sera vulnérable pendant quinze minutes. Comme je suis au boulot (ça tombe le lundi matin), je suis l’événement sur Twitch. Je suis tendu comme un string. Je m’attends à un déferlement de goons et de moches  de tous bords. Le décompte commence. Avaren agrémente son stream de chansons françaises et redesigne la Keepstar avec béret basque, moustaches, baguette et camembert. Les minutes s’égrainent dans une ambiance bonne enfant malgré la tension. Pour finir, les goons préfèrent aller basher une Astrahus plutôt que la Keepstar, qui devient pleinement opérationnelle.

Début janvier, l’orage gronde :
L’imperium poursuit sa campagne de harcèlement et tente de s’incruster dans les systèmes npc (Sisters of EVE) de Pure Blind, donnant lieu à plusieurs engagements d’envergure autour de citadelles et de POS. Dans Cloud Ring, profitant d’une forte présence en AUTZ (time zone australienne/asiatique, le matin chez nous), l’imperium accentue la pression. Tenus en échec lors des opérations d’entosis par nos Griffin ECM Kamikaze, les goons finissent par employer les grands moyens. Ils décident de déployer des Force Auxiliaries pour cette mission. Invulnérables à nos ECM et protégés par le parapluie de cap et de super stationnés à J5A-IX (le QG d’INIT), ils réussissent finalement à déclencher un timer (reinforced, en langage Evien) sur les infrastructure hubs de MJYW-3, 9-4RP2 et XZH-4X. Il s’en suit une énorme bataille dans 9-4RP2 et O-BDXB lors du premier timer le 9 janvier. Caps et super carriers sont engagés des deux côtés, mais l’imperium finit par droper une douzaine de titans et remporte l’engagement. Malgré ça, nous sommes par deux fois à deux doigts de remporter l’event node (à 95% de l’objectif). Le lendemain, nous harcelons les entosis ennemis pendant plus de quatre heures. L’ihub de 9-4RP2 tombe mais celui de XZH-4X est sauvé.

A ce stade, j’ignore encore quels sont les véritables objectifs de l’imperium. Juste trouver du content ? Tenter une reconquête du nord ? Nous verrons bien, peu importe. Une chose est sûre, c’est que nous sommes prêts et plus motivés que jamais pour remplir l’espace de cadavres d’abeilles.

Une petite chanson bien sympa en guise de conclusion.

7o et fly unsafe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s