Krozoc is back

Le Svipul ennemi explose à une dizaine de kilomètres sur babord. J’engage mon Slicer dans un virage serré pour me mettre à portée de point de la cible suivante, un Armageddon. Ma trajectoire frôle un Vexor. L’icône rouge de l’alerte scram clignote soudain. Le Vexor a réussi à me choper je ne sais pas comment. Ses cinq Warrior II me tombent dessus. L’Armageddon et un Cane fleet issue proche ouvrent le feu à leur tour. Les alarmes hurlent dans mon pod.

Bipppp, bipppp. Je m’éveille en sursaut, encore tremblant. Putain de flashback ! Les joies de la vie de capsuleer. Chaque mort, chaque réincarnation, finissent par vous rendre dingue un peu plus à chaque fois. On ne peut pas tout avoir. L’immortalité et la santé mentale. A chacun sa façon de gérer ça. L’alcool, la drogue, la discipline, la méditation, le sexe, une cause à défendre, toujours plus d’adrénaline. C’est ça ou être une de ces poules mouillées qui ne foutent jamais les pieds hors du high sec.

J’éteins le réveil. C’est l’heure de la fleet. Je me  sers un café bien serré, une rasade de tord boyau pour faire descendre, puis je file aux docks. La doctrine pour cette sortie est un peu vicieuse. Du Caracal longue portée. Le mien envoie ses suppositoires à 115 km. Le revers de la médaille, c’est qu’il est en papier mâché. Tout se joue sur la vitesse et la portée d’engagement. Je distingue, amusé, le logo de Pandemic Horde qui orne désormais les coques de nos vaisseaux depuis un peu plus d’un mois. Je m’y suis déjà habitué. Contrairement à ce que je pensais vu de l’extérieur, PH est assez différent de Brave. Plus gros, plus actif, mieux organisé. Et moins bordélique au niveau politique. Même si je garderais toujours un attachement pour Brave, et pour les valeurs que l’alliance nous a transmises, je ne regrette pas le moins du monde le choix de la corpo. C’était dans la logique des choses. De toute façon, je ne me voyais pas voler aux côtés des trous de balle de Test. Je ne suis pas prêt d’oublier ce qu’ils nous ont fait à Fountain.

Notre FC sera Krozoc, de retour aux affaires. Le briefing de mission est simple. On part affronter  une autre fleet de Caracal de GotG* dans Pure Blind. C’est un combat « arrangé ». Un mixe d’entrainement à balle réelle et de rencontre sportive. Mon pod est connecté au Scylla, mon Caracal sniper. Je refais le plein de missiles « Caldari Navy » (ça part vite, ces petites choses), histoire de ne pas me retrouver à court en plein combat. Je reçois l’autorisation d’undock et je retrouve les autres à l’extérieur de la Fortizar. Nous sommes une petite trentaine, vaisseaux de support et scouts compris. Krozoc annonce la destination. Ce sera 3V8-LJ. Pendant le trajet, nous avons l’intel sur la fleet adverse. Ils sont trois fois plus nombreux que nous. Va falloir la jouer serré et envoyer du lourd. Pas de problème.

Nous entrons dans le système alors que la fleet GotG s’éloigne et warpe vers l’étoile. En général, je suis pas fan des combats au soleil, même avec les filtres caméra, ça pète les yeux. Nos inty leur collent aux fesses et nous fournissent un point de warp. Nous arrivons au moment où les Darkness et consorts repartent vers la gate de B8EN-S. On les suit. Les deux flottes essayent de se placer à portée. Mais le FC adverse décide de repartir au soleil, trahissant un poil de fébrilité. C’est reparti pour un coup de bronzette. On arrive un peu près d’eux. Leur portée max doit se situer dans les 70 km. Krozoc donne l’ordre d’anchor et d’allumer les gaz pour quitter la zone dangereuse. Mais le croiseur de Mew prend la sauce. Premier sang. Krozoc désigne les cibles et c’est à notre tour de lâcher la purée. Un premier croiseur ennemi explose. AMX, un de nos courageux bleus, s’élance à fond dans la mêlée avec son Atron, mais il est pris sous le feu de quatre Caracal et un Talwar. Sa frégate se désintègre, dans la plus pure tradition des « Hero tackle ». Il est vite vengé. Un autre croiseur et un Sabre adverses disparaissent de l’espace. Je remarque qu’un Ares se balade à 80 km de ma position, se croyant sans doute hors de portée. Je décide de tenter le kill. Je le lock et j’overheat mes lanceurs. Il prend une première bordée et semble s’éloigner. Mais c’est trop tard. A 106 km, je l’achève avec ma troisième salve.

Les mouvements s’enchainent. Nos pilotes d’inty font un super boulot, nous offrant des bons points de warp pour sniper la fleet adverse sans merci. Mais nous perdons malgré tout un ou deux vaisseaux à chaque passe de tir. Sur un bon mouvement de l’ennemi, la moitié de notre flotte se retrouve prise dans une bulle. Six de nos Caracal reste sur le carreau. Les Darkness lancent des « good fight » sur le canal local, indiquant la fin du combat. Le devoir les appelle pour un autre engagement, plus stratégique. Nous mettons le cap vers 9-4, satisfaits de s’en être aussi bien sorti à un contre trois. Krozoc peut être fier. C’est le genre de fight qu’il faut pour se remettre dans le bain en confiance.

Le BR :
http://evf-eve.com/services/brcat/?s=2011&b=7496417&e=24&t=uvc

Mais la cerise sur le gâteau nous attend sur le chemin du retour. LL Machine, qui scoute en avant de la fleet lance un cri sur les coms.
– Check les gars ! J’ai décloack un Bustard dans H1-J33.
Les inty restant bumpent l’infortuné DST (deep space transport) pour l’empêcher de recoller la gate. Toute la fleet s’élance la bave aux lèvres. On lande sur la gate puis on fonce sur le Bustard, la propulsion à fond. Drones et missiles s’abattent sur le transport, qui ne tarde pas à exploser. Il était bourré de strontium. Une bonne prise qu’on s’empresse de récupérer. Krozoc va pouvoir payer sa tournée.

Le kill du Bustard.

Hekto  J. Fin de transmission…

* Guardians of the Galaxy, la coalition dirigée par Darkness.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s