Black Friday

Les coursives de la Fortizar étaient bondées. Ça faisait à peine dix jours que la technologie de clonage Alpha était disponible et on voyait déjà ces nouveaux clones partout dans New Eden. Toutes les alliances importantes, low sec et null sec, recrutaient à tour de bras cette nouvelle chair à canon. Brave ne faisait pas exception. Déjà plus de deux cent recrues étaient arrivées à DOG-HQ. La plupart couraient d’un cours à l’autre, ou étaient en quête d’une cabine individuelle. Quant à moi, j’avais déjà déménagé dans l’Astrahus depuis plusieurs semaines, même si tous mes ships et tout mon matos restaient dockés dans la Fortizar. Une jeune recrue me percuta alors que je me rendais au briefing de la stratop du soir.
– Oh, désolée, monsieur, dit-elle en saluant. Je suis un peu perdue. Je cherche la salle 3-6 pour le briefing de la flotte.
– Détendez-vous, dis-je en souriant, on n’est pas dans la Navy, et je ne suis même pas officier. Je m’y rends aussi, au briefing. C’est plus très loin. Vous savez, la discipline militaire, les saluts, c’est pas vraiment le truc chez Brave. Ici, c’est plutôt le bordel organisé. C’est votre première fleet de combat ?
– Oui, et je suis un peu stressée pour tout dire.
– Faut pas, répondis-je en haussant les épaules. On a tous perdu des dizaines de clones, on s’y fait vite. Ou on s’en va. Les corps, s’est du consommables ici, comme les munitions.
Elle me regarda, pas très rassurée.
– Ah. J’essaierais de m’en souvenir. Merci du conseil.
– Voici la salle, dis-je en arrivant. Bonne chance pour ce soir.

Je la laissais à ses angoisses pour suivre les détails de la mission. Nous devions retrouver et soutenir une flotte de caps dans le système de X-7OMU. Notre flotte de soutien serait composée de Hurricane, Scimitar, Ewar, la classique « Candy fleet ». Le form up fut rapide et imposant (une centaine de ships) et moins de trente minutes plus tard, nous étions déjà dans le carrefour de KLY-C0 à engager les éléments d’une fleet de Pandemic Horde. J’eu juste le temps de lâcher une bordée de mes 720mm sur un Gila, qui fut vite suivi par un Caracal Heavy missile after burner (une des doctrines de PH).

Après ce petit échauffement sympathique, la fleet met alors le cap sur X-7OMU. Le local est déjà chargé et nous sommes vite pas loin de cinq cent. Nous filons en direction de la lune 11 de la deuxième planète. Là, nous tombons sur une fleet de caps de Mercenary Coalition (MC), Pandemic Horde, Spaceship Samurai, VOID. 12 Revelation, 3 Phoenix, 4 Moros, 8 Naglfar, 2 Apostle, 1 Lif, 6 Minokawa, 1 Archon, 13 Chimera, 5 Thanatos et 9 Nidhoggur. Du lourd ! Notre propre flotte de caps arrive à son tour, accompagnée de ceux de Mordus Angels et Pure Blind Cartel avec 2 Phoenix, 4 Moros, 13 Naglfar, 3 Minokawa, 1 Chimera et 2 Nidhoggur.
Des dizaines de sub caps des deux camps, surtout des Rattlesnake et Hurricane, commencent à tirer dans le tas. Notre FC, puis le FC en second sont tour à tour détruits. La confusion et l’absence de commandement qui en résulte sonnent le glas de notre escadre d’Hurricane. J’ai quand même le temps d’ouvrir le feu sur 5 fighters, 3 Canes et 1 Minokawa avant de subir à mon tour le tir de 35 ships ennemis. L’Horace, mon Cane, est pulvérisé en quelques secondes. Je m’extrais de cet enfer avec mon pod. Il ne me reste plus qu’à lancer l’autodestruction pour rejoindre la maison. Je me réveille deux minutes plus tard dans la Medical bay, avec la nausée et l’humeur massacrante. Je suis toujours la bataille sur les coms en repartant vers mes quartiers. Ce qu’il reste de la fleet est submergé par le nombre, c’est la grosse force de Pandemic Horde. Plus de caps, plus de sub caps. Les survivants désengagent tant bien que mal et tentent de rentrer à DOG.

Le BR est ici.

La vidéo:

Je me change, puis repars vers le Titty Twister (Bob a ouvert des franchises dans toutes les stations et citadelles de l’alliance) retrouver les gars de la corpo pour la suite de la soirée. Velya, la grande spécialiste des coups tordus, avait déjà organisé le deuxième round contre PH. Mais alors qu’on vide deux-trois chopines avant de repartir, une alarme résonne sur les comm-links. Un Archon de Waffles est taclé sur la gate de DO6H-Q dans P-33KR, le système voisin.
Cinq minutes plus tard, nous sommes en warp vers P-33. Je suis aux commandes du Tanis, mon Talwar anti-soutien double sebo (sensor booster). On franchi la gate. Le carrier est bien là. Des Purifier arrivent au compte-goutte pour tenter de nous bomber la tronche mais ils sont détruit les uns après les autres. Il y a même un pauvre Tayra (un cargo T1 Caldari) bien imprudent de PH qui lande sur la gate, pensant pouvoir passer tranquillement. Il s’arrête dans une bulle avant de finir en copeaux de métal rougeoyants. Les survivants de la fleet d’Hurricane, sur le chemin du retour, sont mis au courant et font le détour par P-33 pour se joindre à la curée. La messe est dite pour l’Archon, qui disparait sous le feu d’une centaine de vaisseaux de Brave Collective. On ne saura jamais ce qu’il était venu faire là.

Velya bat le rappel des troupes et on se retrouve à la Fortizar. Le temps de former un gang d’une quinzaine, nous repartons vers GME-PQ, chez PH, en Caracal accompagnés d’un Cerberus, un Sabre, un Blackbird, un Bifrost et un Stiletto. On a même Pample Mousse, un vaillant membre de D.C.D, notre corpo d’Alpha qui s’est joint à nous. Il va nous porter chance. On démolit un Noctis non fitté en passant la gate de GME dans X5-UME, avant de commencer la séance de tir aux pigeons dans GME. Une flotte de PH squatte une bulle autour de la gate de C4C-Z4. Nous les harcelons, passant de perches en perches sous la conduite de Velya. On s’approche à portée, on s’aligne, on tire, on tue, on warpe. La danse de mort dure plus d’une heure et les PH ragent au local. On leur détruit dix-sept ships (je compte pas les pods) pour quatre pertes (Stiletto, Burst, Atron et Blackbird). L’heure tourne, il se fait tard et Velya décide de finir en beauté, dans la tradition de Brave. Elle nous expose son « plan ».

– On se regroupe sur un safe. Puis on warpe sur la gate et on allume tout ce qui bouge, broadcast après broadcast. Le dernier en vie à gagner, je lui rembourse son ship.

Notre petit groupe s’aligne, puis Velya lance le warp. On lande sur la gate et là, surprise ! Plus de bulle. Un Sabre balance une nouvelle bulle, mais c’est trop tard. Velya crie sur les coms, pliée de rire.

– Jumpez ! Jumpez ! On se casse !

Nous sommes passés entre les gouttes. Nous croisons un autre Sabre mais il s’enfuit sans nous buller. Nous rentrerons tous sains et saufs, ravis du coup tordu qu’on vient de jouer à PH. Thanks FC ♥.

Le BR est ici.

La vidéo:

Hekto J. Fin de transmission…

Publicités

Une réflexion sur « Black Friday »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s