Logan le chasseur

Logan se réveilla allongé sur le sol de sa cabine, le visage à demi collé dans une flaque de vomi. A la quatrième tentative, il réussit enfin à s’accroupir. L’effroyable migraine qui lui vrillait le crâne était la conséquence logique de la beuverie de la veille. Le « Four Stars Special » du bar tenait plus du carburant pour afterburner au propergol que de l’alcool de grains. Surtout après deux ou trois bouteilles. C’était la pendaison de crémaillère du « New Titty » et Bob n’avait pas lésiné. La vitrine crasseuse avait laissé sa place à une grande surface en vitro-holo. Une enseigne en néon rouge et jaune de quatre mètres de large surplombait l’entrée. L’intérieur aussi avait subi une transformation impressionnante. Un bar circulaire en métal brossé trônait au centre de la salle. Les tables du même style étaient accompagnées de confortables banquettes en cuir noir et rouge. Il y avait plusieurs petites estrades rondes pour les danseuses, et une plus grande, au fond de la salle, pour les musiciens. Les nombreux projecteurs holo de grande taille diffusaient les chaines principales et des images en direct de l’extérieur de la station. Une autre salle, plus petite, avait même été convertie en casino. Bob voulait faire du « New Titty » le bar le plus branché de Fade et il n’avait pas regardé à la dépense. Bibine, tord-boyaux et autres breuvages plus raffinés avaient coulés à flot toute la nuit. Plusieurs groupes et DJ s’étaient succédé au long de la soirée, dont les fameux White rabbits.

Au bout de cinq minutes, Logan trouva enfin la force de tituber jusqu’à la salle de bains exiguë de sa cabine. Une longue douche et quelques pilules plus tard, il était presque d’attaque. Presque. C’est alors que son comm-link bipa. Il se précipita dans la cabine, une serviette autour de la taille, et failli glisser sur la flaque de vomi.
— Merde… lâcha-t-il. Il accepta la comm entrante.
— Pouah Logan, tu as une tête à faire peur ! C’était Erika, une des indus de la corpo.
— Euh, ouais, pour tout dire, j’ai eu quelques journées chargées ces temps-ci.
— Chargées en alcool surtout, répondit Erika, ironique. J’espère que tu n’as pas oublié notre petit contrat ?
— Non, euh, bien sûr que non, menti Logan. En fait, je m’apprêtais même à partir là.
— Tant mieux. C’est vrai que la vengeance est un plat qui se mange froid, mais froid ne veut pas dire congelé. J’attends de tes nouvelles bientôt Logan. Bonne chasse. Erika, terminé.

Erika et ses quelques collègues mineurs et indus étaient harcelés régulièrement depuis qu’ils avaient relancés leurs activités dans Fade. Bien sûr, ça n’avait rien de nouveau. Quel que soit la région de l’espace, les indus étaient toujours des proies de choix pour les pirates et les chasseurs de « kills » faciles. Ils étaient en général peu rompus aux techniques du combat spatial et mal protégés. Dans le système de DO6H-Q, il y avait bien une petite flotte de défense prête à intervenir rapidement et le plus souvent, l’agresseur était détruit. Mais parfois, « rapidement » c’est quand même trop tard.
Les Mordus Angels en particulier, avaient l’habitude de pratiquer ce genre de raids et Erika commençait à ne plus trop apprécier la blague. Elle voulait leur faire payer et Logan s’était proposé de lui ramener quelques kill mails vengeurs en échange d’une juste rétribution. Il s’était vanté d’être un des meilleurs « traqueurs » de la corpo. Il allait maintenant devoir assumer ses propos. Logan enfila sa vieille combinaison de vol élimée et quitta sa cabine. En chemin, il appela les techniciens des docks, pour qu’ils préparent le Confessor au décollage. Ça c’est un ship pour la chasse, se dit-il.

Il salua l’équipe des techs en arrivant aux docks. Le chef s’approcha.
— Le bébé doré est fin prêt. Essayez de pas trop me l’abimer, ça me chagrinerait de devoir faire des heures sups pour le remettre en état. C’est l’anniversaire d’un de mes gars ce soir, dit le chef de pont, un colosse pas commode mais très compétent.
— Oui, je ferais gaffe, promis, répondit Logan.

Il monta enfin dans le pod, s’installa dans le siège enveloppant et attendit le branchement des connexions neuronales sur sa colonne vertébrale et sa nuque. Le pod se referma, prêt à l’insertion dans le destroyer. Il s’éleva lentement, puis flotta en direction du vaisseau. Un panneau s’ouvrit à l’avant et le pod s’inséra doucement dans l’habitacle. Logan frissonna en sentant la connexion avec le puissant destroyer Amarr.
— Logan Hunter, permission d’undock ?
— Undock clear, Logan Hunter, répondit le contrôle, vous pouvez y aller.

Le vaisseau s’élança dans le vide infini. Un rapide coup d’œil au local confirma à Logan qu’il n’y avait pas encore de cible dans le système. Il allait devoir chasser à l’affut. Il warpa sur un safe en attendant le client, le D-scan branché. Pour passer le temps, il se connecta à une partie de « League of Warriors » avec G’Kar et Krozoc, deux autres pilotes en maraude dans la « standing fleet ». Il progressait bien dans sa « bot lane » lorsqu’enfin un hostile pointa le bout de son nez. Logan le vit passer rapidement sur le D-scan. Un Mordus en Crusader, bingo ! Le mec atterrit sur le grid de la station. Le Confessor s’aligna immédiatement et la propulsion warp monta en régime. La jauge de vitesse atteignit les 75% et le T3D s’élança.

— Désolé pour la partie les gars, je passe en auto-play, y a un client à la station, dit-il à ses deux acolytes de jeu.
— No problemo, répondit G’kar. Appelle de l’aide si besoin.

Logan atterrit sur un de ses multiples tacs autour de la station. Le Mordus se baladait lui aussi, de tac en tac, à bonne distance. Mais il s’approchait déjà d’une des perches de Logan sans s’en rendre compte. Le chasseur l’aligna et lança promptement un court saut warp. Le timing était très serré et Logan aurait peu de temps pour le chopper. Il overloada le point et arriva juste à quelques kilomètres de la cible. Le bip d’acquisition résonna, l’intrépide Mordus était pointé. Résigné, il scrambla Logan et ouvrir le feu le premier, en orbitant le Confessor au plus près. Logan ripostât et les rafales de laser se croisèrent dans un déchainement de lumières, magnifique et mortel. Le bouclier de l’interceptor disparu le premier, scellant le destin de son pilote. Le Confessor encaissa quelques tirs, qui firent fondre plusieurs plaques de blindage, mais le Mordus était en perdition. Une dernière bordée cisaillât le bloc propulsion bâbord et l’interceptor partit en vrille avant d’exploser. Le pod réussit malgré tout à s’aligner et s’enfuit sans demander son reste.

— Et d’un ! s’exclama Logan. Le Kill mail s’afficha sur l’holo tactique et il le transféra directement à Erika. Ça la calmerait sans doute pour quelques heures, mais guère plus. Il lui faudrait bientôt repartir en chasse. Toutefois, il allait devoir repasser aux docks pour réparer et affronter le courroux du chef technicien. Une bonne contribution en Isk pour la fête d’anniversaire du soir ferait bien l’affaire. La sortie ne serait pas vraiment rentable, mais une réputation de chasseur, ça n’a pas de prix.

Je tiens à préciser que ce court récit est le fruit du harcèlement répété de mon camarade Logan Hunter pour figurer dans ce blog. Ce vil personnage est même allé jusqu’à me coller un « bad standing » temporaire in game pour arriver à ses fins.
Je déconne, bien sûr ;). Toute source d’inspiration est bonne à prendre. Un grand merci à mes camarades de jeu, à Beyond Frontier, à Brave et à la communauté d’EVE en général pour me permettre d’avoir des trucs à raconter.

Hekto.

Publicités

7 réflexions sur “ Logan le chasseur ”

  1. le bad standing a été levé , merci pour ce récit fort bien écrit et diablement divertissant

  2. Ça manque de danseuses exotiques si bob veut vraiment devenir le bar le plus branché de Fade. Même ecrit sous la contrainte c’est toujours aussi plaisant à lire ^^.

  3. Hehe…. J’ai eu une DME quand j’ai vu mon nom dans ton récit…
    Je connais pas League of Warriors mais c’est toujours un plaisir de te lire… Seul bémol… Pas assez productif … On en voudrait tout les jours 🙂

  4. Oui, pas assez productif, je suis bien d’accord. Mais c’est vachement chronophage l’écriture et ces derniers temps, j’ai été plutôt occupé IRL. Faut que je recharge un peu les batteries ;).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s