Defense fleet

Le 12/01 YC 118 :
Nous voilà bien installés dans Querious maintenant. La production tourne à plein régime, la logistique est bien rodée et le marché de mieux en mieux approvisionné. Une autre corporation de Brave Collective, AMD, nous a rejoints en null sec. On dirait que le vent tourne et que la campagne de Cloud Ring nous a fait un peu de pub. Ça fait du bien de revoir de plus en plus de bleus sur les radars. D’autant que Pandemic Horde et Northern Army ne le sont plus.

On a aussi pas mal d’hostiles qui passent régulièrement par chez nous pour chercher la merde. Heureusement, la Defense Fleet gagne en efficacité de jour en jour. Il y a quelques heures, alors que je convoyais des munitions vers U-HYZN, je reçois une alerte via le réseau comm supraluminique:
– Ici le centre opérationnel de Z-UZZN. Nous détectons une flotte hostile orbitant la stargate de C-7SBM. Les codes d’identification des vaisseaux correspondent à l’alliance <LUMPY>. Nous comptons une vingtaine d’éléments, des Imperial Navy slicer, accompagnés d’un Stiletto et d’un Hyena.
– Ok les gars, on y va, répond Velya. A tous les pilotes disponibles, regroupement sur la gate de C-7SBM dans I1Y. Vous avez cinq minutes.

Je rentre dare-dare à la station. A peine docké, j’extrais mon pod du taxi pour m’insérer vite fait dans mon Blackbird. J’ai un petit doute quand même sur l’opportunité de ce choix, mais je dois prendre de l’expérience sur ce type de ship de toute façon. J’undocke donc et warpe vers le regroupement. On se retrouve avec un Talwar, deux Blackbird, un Svipul, un Corax, deux Caracal et quatre Scythe. Sans doute pas la compo idéale contre la flotte qui nous attends, mais on fait avec les moyens du bord.

On jumpe dans C-7SBM, puis nous partons sur la gate de Z-UZZN. Gate is green, on saute dans Z-UZZN. Pas de bulle, et la flotte ennemie est là. La mauvaise surprise, c’est qu’ils ont aussi un Garmur avec eux. C’est moche. Les deux flottes se placent et le combat s’engage. Rapidement, le Talwar de Tai Kondaroga explose dans un flash éblouissant. Puis c’est le Svipul de Jessica qui disparait de l’espace. La puissance de feu de la flotte ennemie est terrifiante. Nous sommes balayés en moins de quatre minutes sans même avoir causé une seule perte.

C’est le retour rapide à I1Y-IU en pod pour un second round. Je change de monture pour un Caracal équipé en rapid light missile launcher, l’arme anti-frégate par excellence. La deuxième manche a lieu sur la gate de 3-FKCZ. Le résultat n’est guère différent. Nous détruisons un unique Slicer pour la perte d’un Burst, deux Caracal (dont le mien), un Scythe et un Merlin. Retour au hangar. Je tire un peu la gueule quand même. Deux croiseurs perdus en moins de dix minutes. Et la soirée ne fait que commencée. Du coup, on se retrouve tous au bar pour un débriefing alcoolisé dans la pure tradition « Brave ». La discussion dérive vite sur les mouvements de flottes des voisins et sur les passages de plus en plus fréquents de Brave Squids dans le coin.

– Moi, je pense qu’ils commencent à en avoir raz les implants de la milice Caldari, dis-je. Suffit de voir combien ont déjà quitté BNI pour rejoindre AMD.
– En attendant, ils ont dû bien se gaver de pognon avec les primes, répond Kishar.

Alors qu’on allait entamer la 3e tournée, l’écran géant du Titty Twister, branché sur les caméras et capteurs de la station, affiche une belle brochette de cinq Prophecy et deux Malediction, sortant juste de warp à quelques kilomètres de la station. L’insigne de la Phoebe Freeport Republic est peint sur leurs flancs. Cette alliance vient de prendre le système 1M4-FK, au nord de Querious.

– Bon les enfants, si on ressortait maintenant qu’on est chaud. Histoire de bien finir la soirée quoi, lance Velya. On va pas les laisser faire le voyage pour rien.
– Ok c’est parti, répond on en cœur.

Dix minutes plus tard, nous sommes à l’undock, dans une flotte d’une vingtaine d’unités, dont une majorité de Talwar. Velya nous déplace sur des « tac » autour de la station. Le plan est de chopper les deux Malediction en premier. Après plusieurs mouvements, le Keres de Velya en attrape un et nous lui tombons sur le râble. Il est instantanément désintégré par une dense bordée de missile. Mais le VNI de Meridon est pointé par l’autre Malediction. Il mange tous les drones de la flotte adverse. Son bouclier explose, rapidement saturé par les piqures de l’essaim de drones. Le croiseur est vite réduit à l’état d’épave et Meridon redocke en pod.

On s’éparpille sur les tacs autour de la station, jouant au chat et à la souris avec les PFR. Un Talwar se fait prendre par les drones. Puis encore deux autres deux minutes plus tard. Mais la chasse au Malediction continue. Il est enfin webé et pointé. La sanction est immédiate, l’interceptor est détruit. Privés de leurs tacklers, les Prophecy warp off en direction de C-7SBM. Nous les poursuivons et jumpons à notre tour dans C-7. Il est hors de question que ces Prophecy rentrent à leur base, peu importe le prix. De l’autre côté de la gate notre Sabre lâche sa bulle. Et c’est reparti pour un second round. Un premier Prophecy est tacklé, webé. Les lances missile se verrouillent sur le lourd croiseur de combat qui prend plusieurs bordées avant d’exploser enfin. Nous perdons un Keres, un Raptor et un Talwar en échange. L’espace autour de la gate est rempli d’explosions, de drones, d’épaves et des centaines de missiles. Un second Prophecy est désemparé et part en tournoyant, secoué d’explosions internes. Le numéro 3 suit son collègue dans la tombe une minute plus tard. Plus que deux.

Ils tentent désespérément de fuir. Finalement, l’un attire notre feu pendant que l’autre s’aligne sur un objet céleste. Il finit par warper, abandonnant son compagnon d’escadre à son triste sort. Pris sous les tirs croisés d’un Orthrus, un Cynabal, un Ferox et d’une petite dizaine de frégates et de destroyers, le vaillant Prophecy perd rapidement son bouclier, puis des morceaux de blindages, arrachés de la coque part les multiples impacts de missile. Il explose en une boule de débris incandescents quelques secondes plus tard. Nous rentrons à la base pour réparer et recharger. Mais quelques minutes après, le dernier Prophecy est signalé dans I1Y-IU, en transit vers 3-FKCZ. Notre flottille, impitoyable, repart à sa poursuite. PFR doit comprendre qu’on ne se ballade pas ici impunément. Nous rattrapons le croiseur de combat en fuite sur la gate de 0TKF-6. Il ne la passera jamais. Une belle soirée pour la Defense Fleet finalement.

Le combat contre PFR (22h20):
Pertes:
9 Talwar, 1 VNI, 1 Keres, 1 Raptor, 1 Manticore.
Kills:
1 Raptor, Malediction+pod, Malediction, Prophecy+pod, Prophecy, Prophecy+pod, Prophecy+pod, Prophecy+pod.

Hekto J. Fin de transmission…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s