News de novembre « Cloud Ring Edition »

Ce bon vieux mois de novembre fût pour ma part essentiellement consacré à EVE. Il commença par une première quinzaine plutôt tranquille. Nos roams dans Fade et les visites des SMA contribuant à une confortable routine et un « content » de bon aloi. Mais rien ne dure éternellement.

Mi-novembre, le big boss de la CFC lance sa croisade pour « purger » Cloud Ring et le low sec proche (Black Rise, Placid) de ses méchants habitants (dont nous) qui veulent rien que du mal à son grand « Imperium ». L’attaque est lancée lors du discours de Mittani le 19 sur Twitch et des centaines de Tengu entrent dans Cloud Ring pour les timers du soir. Sauf que… les timers ont été changés et déplacés dans la time zone australienne (en milieu de matinée pour les français), laissant tout ce beau monde le bec dans l’eau. Mittani passe pour un gland devant ses troupes (et ses ennemis) en direct, et nous qualifiera (Brave, PH et Northern Army) du fameux « clever girls ».

Pandemic Horde a alors déjà plié bagage et s’installe pour l’hiver dans Querious. Quant à nous (BE-FR), en tant que BRAVE et irréductibles gaulois, nous ne comptions pas partir comme ça. Vu le nombre et la puissance de feu de nos adversaires, il était clair que nous n’aurions pas le dessus dans un affrontement classique. Notre département PvP mit donc au point « la stratégie Griffin », autrement dit une guérilla intensive à base d’ECM sur les vaisseaux ennemis chargés d’entosis nos maigres possessions.

SMA est envoyé en première ligne par l’Imperium pour (re)conquérir Cloud Ring, mais gère abominablement mal l’affaire, nous facilitant grandement la vie lors des premiers jours du conflit. Ils n’utilisent qu’un seul vaisseau d’entosis (Blackbird le plus souvent), se tapent les nodes un par un dans toute la constellation, arrivent en retard sur les timers, etc… Ils ajoutent aussi l’indignité à l’incompétence en usant de « trashtalk » à notre égard. Au bout de quelques jours, grâce à une habile stratégie de contre-entosis, nous qui n’avions qu’un système et une station au début du conflit, revendiquons jusqu’à 11 systèmes (TCU) et 2 stations.

Pour toutes ces raisons, les goons (CONDI, FCON, RAZOR, EXE, etc…) rentrent alors dans la danse pour soutenir leurs déficients alliés. Ça devient de suite plus compliqué pour nous. Les goons sont plus nombreux et mieux organisés. Malgré ça, nos vaillants défenseurs gagnent plusieurs timers contre nos ennemis (dont un à 7 contre 45), augmentant leur rage et leur frustration, tout ça avec de simples frégates T1. Parallèlement à ça, une campagne d’intense contre-propagande est lancée sur Reddit/EVE par nos alliés de Pandemic Horde, fustigeant les vrais raisons de cette opération (la promo du kickstarter du bouquin de Mittani) et l’incapacité de l’imperium à dégager une bande de frenchies hargneux de Cloud Ring.

Mais notre courage et notre abnégation ne peuvent rien contre les effectifs écrasants de l’adversaire. Nous perdons le Ihub d’YI-8ZM, puis malgré nos efforts, la station entre en mode « reinforced », après plusieurs heures de résistance acharnée. L’ennemi ne déploiera pas moins de quatre Onyx pour finalement gagner le timer. Nous sauvons néanmoins le TCU.

Le timer suivant se joue malgré tout à 5 minutes près. Nos pilotes présents entosissent 9 nodes sur 10 lorsque les goons arrivent en force et les nôtres doivent battre en retraite, non sans transformer l’entosis ennemi en calvaire.

Le 3 décembre au soir se joue enfin le dernier event. Nos assets et vaisseaux sont déjà quasi tous évacués de la station. La décision est prise de ne pas jouer l’event, mais de venir péter le plus de goons possibles, avec l’aide de quelques amis, histoire qu’ils se souviennent bien de nous.
Op success, voici le BR.

Conclusion de notre séjour dans Cloud Ring : Beaucoup de fun, beaucoup de « content » et d’expérience acquise. Ainsi que la reconnaissance de la part de nos alliés comme de nos ennemis.

« Fuck that French Brave corp though, they’ve put up a really admirable defense – I’ve never been more frustated at jams. » – Telke (goons).

Nous prenons maintenant la direction de Querious, pour de nouvelles aventures, et un nouveau challenge un peu plus ambitieux. Haut les cœurs BE-FR !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s